dimanche 5 avril 2009

Jean Daniel HOLTZAPFFEL facteur de flûtes de Strasbourg : Episode 2

Nous avions quitté Jean Daniel Holtzapffel en 1780 dans l'atelier de son père ; il avait 10 ans.

(voir article précédent) : http://facteursetmarchandsdemusique.blogspot.com/2009/01/jean-daniel-holtzapffel-un-facteur.html
En 1785, il rentre chez un " ...nommé Frereis, qui passait pour le tourneur le plus adroit de la ville.....". Chrétien Frédéric Fries, tourneur, né vers 1754. Il habitait en 1836, 13 rue Jeu des Enfants à Strasbourg. En 1788, J.D H. travaille de nouveau avec son père.
Le 4 avril 1791, c'est le départ pour son "tour de France"; il a 21 ans.
".....à neuf heures du matin, je quittai ma ville natale, accompagné d'un de mes amis de collège qui était ferblantier et se nommait Rhein". Il peut s'agir de Chrétien Rhein, ferblantier né en 1770 (comme J.D H.) et qui habitait avec son épouse en 1836, 148 Grande Rue à Strasbourg.
Cette célèbre famille de ferblantiers de Strasbourg, avait sa boutique située , a coté de celle de Chrétien Roth lui aussi célèbre facteur d'instruments à vents (successeur de Dobner et de Bühner et Keller). Chrétien Roth avait épousé Christine Dorothée Rhein fille de Chrétien Rhein.
Voir la photo ci dessus : cliquer sur la photo pour l'agrandir et voir le détail des boutiques.
Le 11 avril 1791, il arrive à Berne (Suisse), (via Sélestat, Colmar, Bâle, Soleure), où il reste quinze jours et travaille pour un tourneur : M. Vendel. Il passe par Lausanne où il séjourne 3 semaines, puis se sera Genéve le 17 mai où il restera 1 an :"J'ai travaillé à Genève pendant environ un an et j'y ai économisé la somme de cent francs, que je laissai à mon oncle en partant pour Lyon".
A la même époque son frère aîné Jean Jacques (John Jacob) Holtzapffel (1768-1835) quitte Strasbourg pour Londres où il travaillera pendant deux ans avec Jesse Randsen, un célèbre tourneur anglais, avant de s'installer en 1794 son premier atelier de fabrication de tours mécaniques, en association avec Francis Rousset.

Pour en savoir plus sur cette célèbre société : Holtzapffel and Co, qui restera pendant 80 ans, au 64 Charing Cross à Londres :
C'est là qu'il faut cliquer
http://holtzapffel.org/biographies.html
Jean Daniel Holtzapffel arrive à Lyon le 17 mai 1792, où il travaille d'abord chez un tabletier nommé Chapuis.




Puis il rentre "chez un nommé Hugaud, qui faisait construire une grande filature de coton. Je fus

chargé de tourner presque tout ce qui est nécessaire pour former les
mécaniques qui filaient jusqu'à cent fils à la fois".
...... A suivre....




Enregistrer un commentaire