vendredi 21 juin 2013

Nicolas Pierre JOLY (1799-1885) à Bar sur Aube, orfévre fabricant de serpents en métal.

    Serpent en ré et en métal à 6 trous et 2 clés. (National Music Muséum- Vermillion : collection de  Joe R et Joella F.Utley.)
Nicolas Pierre Joly est né à Bar sur Aube le 29 juin 1799. Son père Bernard Joly était aubergiste. Il épouse en 1821 Jeanne Louise Renaud (1800- ?) avec laquelle il aura trois enfants. Il exerce le métier de bijoutier à Bar sur Aube (10), pourquoi s’essaya-t-il dans la fabrication de serpents en métal ? Nous n’en savons rien. Il est décédé le 28 février 1885 à l’âge de 85 ans.

Signature de Nicolas Pierre Joly en 1821 à son mariage.

Le serpent est connu comme instrument accompagnateur  du chant liturgique lors des offices religieux. Mais dès la fin du XVIIIe siècle, le serpent connaît, en parallèle à cette fonction religieuse, une utilisation toute différente au sein des musiques militaires. Cette nouvelle fonction induit une évolution technique de l'instrument. Sa forme change pour permettre une meilleure prise en main lors des défilés à pieds ou pour jouer à cheval. L'ajout de clés permet une meilleure intonation et une plus grande virtuosité. Sa structure évolue également, le métal remplace le bois recouvert de cuir pour assurer une plus grande robustesse.

Serpent du musée de Vermillion.

Les deux serpents réalisés par N.P Joly  correspondent à cette préoccupation.

Deux clés et trous de jeu.



















 
Enregistrer un commentaire